Obscure Epoque par Kemi Seba

Obscure Epoque

Titre de livre: Obscure Epoque

Éditeur: New African Cultures Editions

ISBN: 2805203054

Auteur: Kemi Seba


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Obscure Epoque.pdf - 38,675 KB/Sec

Mirror [#1]: Obscure Epoque.pdf - 45,996 KB/Sec

Mirror [#2]: Obscure Epoque.pdf - 33,144 KB/Sec

Kemi Seba avec Obscure Epoque

Le mondialisme est un processus visant à uniformiser les différentes nations. Face à cette marche forcée vers la disparition de soi au profit d'une globalisation des peuples, l'homme a deux options : faire de son identité un mur contre le déracinement généralisé et une arme contre les autres peuples, ou, au contraire, approfondir ses racines, pour mieux se connaître, et utiliser cette science comme un outil pour mieux s'unir avec le reste de l'humanité. Ceux qui ont choisi de faire de leur identité religieuse ou ethnique une barrière excluante sont légion. Les structures identitaires, les groupes extrémistes religieux se développent à foison. Tous sont des réactions dérégulées des peuples face à ce cancer de l'uniformisation de toutes celles et ceux qui constituent l'humanité. D'aucuns diront que ces mouvements radicaux sont des créations, et plus seulement des réactions, de l'oligarchie visant, au final, à pousser les gens, dégoûtés par la radicalité exprimée par les fanatiques, à entrer tête baissée dans la plantation mondialisée.Le retour à soi est une clef pour ouvrir les portes de l'humanité, ou au contraire, s'enfermer, et ce livre en est l'illustration. En prenant pour témoins les événements géopolitiques actuels, tous mécaniquement liés à la crise du monde moderne telle que contée par René Guénon, Obscure Époque nous transporte du chaos globalisé au soleil de la rédemption, en prenant soin de décrypter les manipulations géostratégiques et sociales des élites, qui tentent de maquiller un monde qui plus que jamais se délite. Ce récit anticipe ce que le peuple finira par comprendre au sujet de ses dirigeants putrides, et ouvre la voie aux chemins possibles pour celles et ceux qui refusent l'asservissement de l'âme.

Livres connexes

Le mondialisme est un processus visant à uniformiser les différentes nations. Face à cette marche forcée vers la disparition de soi au profit d'une globalisation des peuples, l'homme a deux options : faire de son identité un mur contre le déracinement généralisé et une arme contre les autres peuples, ou, au contraire, approfondir ses racines, pour mieux se connaître, et utiliser cette science comme un outil pour mieux s'unir avec le reste de l'humanité. Ceux qui ont choisi de faire de leur identité religieuse ou ethnique une barrière excluante sont légion. Les structures identitaires, les groupes extrémistes religieux se développent à foison. Tous sont des réactions dérégulées des peuples face à ce cancer de l'uniformisation de toutes celles et ceux qui constituent l'humanité. D'aucuns diront que ces mouvements radicaux sont des créations, et plus seulement des réactions, de l'oligarchie visant, au final, à pousser les gens, dégoûtés par la radicalité exprimée par les fanatiques, à entrer tête baissée dans la plantation mondialisée.Le retour à soi est une clef pour ouvrir les portes de l'humanité, ou au contraire, s'enfermer, et ce livre en est l'illustration. En prenant pour témoins les événements géopolitiques actuels, tous mécaniquement liés à la crise du monde moderne telle que contée par René Guénon, Obscure Époque nous transporte du chaos globalisé au soleil de la rédemption, en prenant soin de décrypter les manipulations géostratégiques et sociales des élites, qui tentent de maquiller un monde qui plus que jamais se délite. Ce récit anticipe ce que le peuple finira par comprendre au sujet de ses dirigeants putrides, et ouvre la voie aux chemins possibles pour celles et ceux qui refusent l'asservissement de l'âme.Le mondialisme est un processus visant à uniformiser les différentes nations. Face à cette marche forcée vers la disparition de soi au profit d'une globalisation des peuples, l'homme a deux options : faire de son identité un mur contre le déracinement généralisé et une arme contre les autres peuples, ou, au contraire, approfondir ses racines, pour mieux se connaître, et utiliser cette science comme un outil pour mieux s'unir avec le reste de l'humanité. Ceux qui ont choisi de faire de leur identité religieuse ou ethnique une barrière excluante sont légion. Les structures identitaires, les groupes extrémistes religieux se développent à foison. Tous sont des réactions dérégulées des peuples face à ce cancer de l'uniformisation de toutes celles et ceux qui constituent l'humanité. D'aucuns diront que ces mouvements radicaux sont des créations, et plus seulement des réactions, de l'oligarchie visant, au final, à pousser les gens, dégoûtés par la radicalité exprimée par les fanatiques, à entrer tête baissée dans la plantation mondialisée.Le retour à soi est une clef pour ouvrir les portes de l'humanité, ou au contraire, s'enfermer, et ce livre en est l'illustration. En prenant pour témoins les événements géopolitiques actuels, tous mécaniquement liés à la crise du monde moderne telle que contée par René Guénon, Obscure Époque nous transporte du chaos globalisé au soleil de la rédemption, en prenant soin de décrypter les manipulations géostratégiques et sociales des élites, qui tentent de maquiller un monde qui plus que jamais se délite. Ce récit anticipe ce que le peuple finira par comprendre au sujet de ses dirigeants putrides, et ouvre la voie aux chemins possibles pour celles et ceux qui refusent l'asservissement de l'âme.